DES SYNAGOGUES AUX GRATTE-CIEL
Architectes et promoteurs du cadre bâti canadien
2017-05-12T13:19:56+00:00

Project Description

DES SYNAGOGUES AUX GRATTE-CIEL

Slide thumbnail

Samuel Belzberg est fait officier de l’Ordre du Canada, à Ottawa, 2002

Avec l’aimable autorisation de Samuel Belzberg

Slide thumbnail

Moshe Safdie

Photo : Stephen Kelly

Photo : Timothy Hursley Avec l’aimable autorisation de Moshe Safdie

Le Musée des beaux-arts du Canada de nuit

Slide thumbnail

Rendu d’architecture de la façade
de la synagogue Beth Jacob, conçue
par l’architecte Benjamin Brown et érigée
sur la rue Henry, à Toronto, en 1919

Ontario Jewish Archives, Blankenstein Family
Heritage Centre, fonds 49, série 1, dossier 2

Slide thumbnail

La congrégation Emanu-El, à Victoria, vers 1863
La plus ancienne synagogue du Canada sert toujours de
lieu de culte à son emplacement d’origine.

Source : Jewish Museum and Archives of British Columbia, L.06630

Slide thumbnail

Intérieur de la congrégation Emanu-El, à Victoria, à la suite des rénovations de 1864

Source : Jewish Museum and Archives of British Columbia, L.00890

Architectes et promoteurs du cadre bâti canadien

Le patrimoine architectural juif fait partie du paysage canadien depuis deux siècles et demi. Établie en 1863 à Victoria, en Colombie-Britannique, la congrégation Emanu-El, la plus ancienne synagogue du Canada, est de nos jours un lieu historique national. Conçu par l’architecte John Wright, l’édifice est érigé alors que la fièvre du bâtiment touche l’île de Vancouver et qu’une forte immigration juive accompagne la ruée vers l’or du canyon du Fraser.

Les architectes et concepteurs juifs contribuent à façonner le paysage urbain du Canada. Parmi les premiers : Benjamin Brown, qui dans les années 1920 délaisse la conception de lieux de culte comme la synagogue Beth Jacob pour créer l’immeuble Balfour, sur l’avenue Spadina à Toronto; et Max Blankstein, qui contribue à l’image de la ville de Winnipeg avec son Film Exchange Building et ses nombreux cinémas. Moshe Safdie, un des architectes les plus renommés du Canada, conçoit Habitat ’67 à Montréal, le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa, et le complexe Vancouver Library Square. Ses commandes internationales se comparent aux réalisations remarquables du Torontois d’origine Frank Gehry, bien connu pour le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles et le Musée Guggenheim Bilbao en Espagne.

Cornelia Oberlander, de Vancouver, transforme pour sa part l’architecture du paysage urbain de sa ville, parant notamment le carré Robson et le palais de justice, la bibliothèque publique et le Musée d’anthropologie. Phyllis Lambert, de la famille Bronfman, est un puissant moteur des valeurs du design urbain. Elle contribue à la création d’Héritage Montréal, en 1975, puis établit le Centre canadien d’architecture, un important musée et centre de recherche. Jack Diamond et sa firme torontoise sont réputés pour de nombreux projets, entre autres le Four Seasons Centre for the Performing Arts à Toronto et l’opéra Mariinsky de Saint-Pétersbourg en Russie.

Le promoteur immobilier Samuel Belzberg est un chef de file dans la modernisation de l’Ouest canadien. Fondateur et président de Gibralt Capital Corporation, il est aussi fort connu pour ses activités philanthropiques. Ralph Medjuck, du Centennial Group, est un promoteur immobilier majeur du Canada atlantique et on lui doit de nombreuses structures connues à Halifax, notamment plusieurs immeubles à bureaux du centre-ville, des établissements pour personnes âgées, des immeubles d’habitation et des hôtels.

Larry Tanenbaum contribue aux exploits de l’ingénierie avec les réseaux de transport en commun de Toronto, de Calgary et d’autres villes. Son frère, Joey Tanenbaum, également ingénieur et président-directeur général de Jay-M Holdings, connaît une carrière fructueuse en immobilier et construction et, avec la complicité de son épouse Toby, est un grand mécène des arts à Toronto. À Ottawa, l’entreprise de la famille Vered, Arnon Corporation, est une société de gestion immobilière prospère de la région de la capitale nationale, et le groupe Minto, de la famille Greenberg, est réputé pour ses projets favorisant le développement durable.

À Montréal, nombre d’individus et de sociétés s’impliquent dans le développement moderne qui suit la Seconde Guerre mondiale. David Froim Lebensold, mieux connu sous le nom de Fred Lebensold, est particulièrement influent dans la conception architecturale des théâtres et est à l’origine du mouvement de préservation du Vieux-Montréal. Plus récemment, David Azrieli joue un grand rôle dans des projets commerciaux et résidentiels d’envergure, ici et en Israël. La famille de Marcel et Sylvan Adams s’implique quant à elle activement dans le secteur de l’immobilier commercial et en philanthropie.

Explorez d’autres thèmes